L'île Perdue

Un avion, un écrassement, 30 survivants. Comment retournerons-t-ils chez eux ? Est-ce que les habitants de l'île les aiderons ou bien les turons ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Magalie O. House

Aller en bas 
AuteurMessage
Magalie House
ѕωєєту, α∂у
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 28
Pouvoir : Empathie
Date d'inscription : 17/09/2007

.:: Save the Life ::.
Votre niveau de peur:
94/100  (94/100)
___Life:

MessageSujet: Magalie O. House   Lun 17 Sep - 10:41

__°The Player°__
Nom : Tatiana
Âge : 16 ans 11/12
Centre d'intêret : Lecture, écriture, graphisme, le rp sous toutes ses formes (Forums, GN, table, jeux...), la nature, et plein d'autres ^-^
Fréquence de connexion : 7J/7 facilement
De qui connaissez-vous le forum ? : Partenariat
Code du règlement :
Spoiler:
 

__°Your character°__
Caratère du personnage :

Magalie est une jeune fille qui ne fait absolument pas de vagues; Elle murmure toujours pour parler d'une voix douce, baisse toujours les yeux pour ne vexer personne, ne se moque pas, ne délire pas, n'insulte pas, ne... En fait, au premier abord donc, on pourrait dire que la jeune Franco-Américaine est lisse et fade, peut-être trop pour être honnête. Et pourtant, raté ! Plus honnête que ça, c'est difficile, et nous ne parlons pourtant pas de franchise. Magalie ne sait pas mentir, s'efforçant d'ennoncer les simples vérités avec tact... Sauf lorsqu'il s'agit de mentir pour le bien d'une personne, pour la rassurer ou la faire sourire. Toutefois, vous détecterez le mensonge peut-être trop vite pour qu'il fasse effet : Si elle ne rougit pas lorsqu'elle ment, c'est déjà miraculeux, et si en plus elle vous regarde avec un air d'appréhension, avouez qu'il n'y a rien de discret à ça, petite souris ou pas. Mignonne comme tout dans toute sa timidité, Magalie se tient toujours légèrement en retrait dans un groupe ou dans un coin d'une pièce en foule, se montrant toujours seule et effacée, les mains sagement posées sur ses genoux. Car sage, elle l'est, en plus d'être extrèmement intelligente; De temps à autre, elle lève la main en classe et dévoile un trop plein d'informations qui semble choquer la majorité des élèves. Une explication à sa solitude et au rejet des gens envers elle ? Peut-être bien. Si la jeune demoiselle est douce et fait tout pour se montrer charmante et gentille avec tout le monde, cela ne semble pourtant pas intéresser quiconque... Ce qui fait qu'elle s'est retirée depuis longtemps du monde social en se plongeant dans des livres à toutes heures de la journée, voir de la nuit. Mais pire encore à travers ce mélange effrayant d'enfant et de femme, Magalie est sensible, terriblement sensible; Un rien la fait pleurer, et ce n'est pas exagéré. Emotive autant qu'elle est compréhensive, elle pourrait même pleurer pour vous plutôt que pour elle, et si elle propose d'aider les gens c'est souvent en oubliant le fait qu'elle va se blesser mentalement elle-même sur les problèmes des autres. Mais que voulez-vous ? Voila encore une chose qui est dans la nature de la jeune fille que d'aider et se montrer généreuse, première à s'avancer pour donner de l'argent à des mendiants qui iront probablement le dépenser en bières. D'une naïveté effarante malgré son intelligence, Magalie a le mental d'une personne qu'on voudrait protéger par tous les moyens tellement elle est fragile - autant qu'elle est frèle physiquement, charmante comme une poupée de porcelaine prête à se briser. La colère ? Elle ne connait pas ce mot là, du moins pas en application. D'ailleurs, elle connait beaucoup de choses théoriques qui risquent de se casser le nez dans cette nouvelle réalité qu'est le crash de l'avion... Elle qui est pourtant si romantique et rêveuse, ça risque d'être un grand choc que de vivre une aventure digne des livres qu'elle lit. Spontanée, agissant avant de réfléchir - ce qui est triste vu ses capacités - la jeune fille se révèle être donc extrèmement maladroite, bien que cette maladresse devienne assez craquante venant d'elle, elle s'excuse pour le moindre faux-pas qu'elle fait, et il faut dire qu'il y en a un certain nombre. Mais maintenant, maintenant... Vient le plus dur. Depuis ce crash, depuis cette île, soit maintenant, à l'heure ou je vous parle... Quelque chose s'est changé dans le coeur et l'âme même de Magalie. Face à une personne, elle ne peut plus se contenir; Colère, peur, haine, tristesse, tout lui arrive comme un coup de poing dans sa réalité. Quelle est sa vraie personnalité si elle ressent ce que les gens ressentent ?

Histoire du personnage :

07 Octobre. C'est un jour de fête, un jour de gloire pour une jeune mère de la banlieue de Paris, la ville des Lumières; Son troisième enfant vient de naître, petite tête brune et grands yeux bleus à la clef d'une douleur qu'elle s'était crue incapable de revivre une fois de plus. Elle avait sourit en prenant sa fille dans ses bras, les yeux rayonnant de joie. Son mari n'était pas là, ses autres enfants n'étaient pas là mais elle semblait heureuse, totalement épanouie. Oui, dès le moment où elle avait plongé ses yeux verts dans le saphir de ceux de sa fille, tout s'était effacé; La fatigue, les pleurs, la tristesse, la déçeption que son mari ne soit pas arrivé à temps. Magalie, le prénom qui avait été choisit à peine une semaine auparavant, fut son premier donné. Toutefois, Rose De Ponterac insista les jours suivant pour lui donner le prénom qu'elle estimait lui être destiné : Océane devint le second, en référence aux yeux magnifiquement bleus que le nouveau né possédait et ne perdit pas dans les années à venir.

Mais parlons-en, n'est-ce pas ? De ces fameuses années.

Magalie a grandit au sein d'une famille parfaitement normale, d'un tempérament joyeux et agréable : Elle ne manquait de rien, passait les week-end dans le grand jardin de la demeure, profitait de la vie comme une petite fille normale. L'entrée à l'école se passa parfaitement calmement, au contraire de bien des enfants qui pleuraient une fois leurs parents partis, pour la simple et bonne raison qu'elle semblait avoir attendu ça toute sa vie. C'était un peu ça, au final, puisque sa vie changea dès ce premier jour d'école; Bien sûr, me direz-vous, ce n'était que la maternelle. Mais cette partie de la vie a grandement influancé la suite puisque la jeune brunette commença à se montrer d'une curiosité insatiable; Les chiffres, les lettres... Pour dire, elle écrivait et lisait déjà parfaitement à cinq ans et demi, et lisait avidement les nouvelles publiées dans le journal à sept. Rien ne pouvait plus s'arrêter; Entre ses recherches "archéologiques" dans le bac à sable de l'école et son habitude à dévorer tout ce qu'il y avait à lire à la maison puis à la bibliothèque, on pouvait aisément comprendre que la jeune fille était spéciale.

L'entrée en primaire se fit aussi dans les mêmes circonstances, les tendances étranges de l'enfant se dévellopant sur des sujets plus centrés au fur et à mesure qu'elle prenait de l'âge, que ce soit en lecture ou en occupations. Passa alors la période sur les meurtres non élucidés et les histoires d'extraterrestres. Rien de bien étrange, tout du moins pas pour cette enfant là, mais nous pouvons affirmer sans problème que c'est à cette période là qu'elle se détacha de ses camarades de classe. Ou bien était-ce eux qui se détachaient d'elle ? Quoiqu'il en soit, elle ne jouait plus avec les autres et se consacrait entièrement à ce qu'elle appelait son "art". Peu de temps après, à la rentrée en secondaire pour dire la vérité, elle sauta une classe; Elle commença directement en cinquième, ce qui ne manqua pas de la troubler durant un certain moment. A la suite de ça, elle se referma complètement sur elle même, passant des heures à la bibliothèque de l'école et mangeant seule au refectoire. A la maison ? La famille était toujours aussi parfaite, sa mère prenait soin d'elle, son père la gattait comme ce n'était pas permis, sa grande soeur l'aidait à ses devoirs et son frère... L'année de sa troisième, soit à ses treize ans pour elle qui était rentrée un an plus tôt, ce dernier se fit plus doux et bien plus attentionné envers elle. Il lui demandait souvent si elle l'aimait, et elle lui répondait toujours la même chose; Roman ? Bien sûr que je t'aime ! Et il la serrait contre son coeur. Toujours cette façon de se comporter, un peu étrange, un peu plus tendre que celle d'un frère.

L'année suivante, à ses quatorze ans, tout dégénéra, mettant fin à cette illusion de bonheur et fermant pour de bon la boucle de la sociabilité de la jeune fille; L'intello n'avait rien venu venir, elle qui y connaissait pourtant un rayon dans la théorie. Son frère l'embrassa, tout d'abord, puis la déshabilla, la caressa. Comment vous dire ? Bien sûr qu'elle aimait ça, comment aurait-il put en être autrement ? Elle aimait son frère, ne voyait rien de mal dans ses intentions malgré ce qu'elle en savait sur l'amour et les actes qui en résultaient. A ce moment là, la mère des deux jeunes (respectivement 14 ans et 19 ans) frappa à la porte de la chambre; Roman s'était relevé précipitament, jettant un regard à la fois triste et haineux vers sa soeur, avant de s'écarter pour s'appuyer contre un mur. La mère était entré, avait cligné des yeux... Puis les avait gentillement disputé, signifiant bien à Roman qu'il ne devait pas regarder sa soeur lorsqu'elle se changeait. Se changeait... Evidemment, qu'aurait-elle put penser d'autre entre un frère et une soeur ? Il était partit alors, laissant la mère et la fille ensembles; Ce fut la première discution qu'elles eurent ensemble sur l'amour et la sexualité. Ce fut là que Magalie prit conscience de sa féminité, du fait qu'elle devenait vraiment jolie avec ses yeux d'un bleu envoûtant et troublant, et qu'elle comprit ce qui clochait dans ce qui venait de ce passer dans sa chambre. Elle n'ouvrit plus à son frère... Mais n'oublia pas.

Amoureuse de lui ? Etais-ce de l'inceste ? Jamais la jeune fille n'aurait expliqué, jamais elle n'aurait reparlé de ça. D'ailleurs, elle ne le fit pas. Elle tint soigneusement son frère loin de sa chambre, évita de finir seule avec lui... Et un jour, un peu après ses 15 ans, il revint la voir pour à nouveau l'embrasser. Ce jour-là, elle se dégagea et se facha avec lui; Il lui dit qu'il l'aimait et qu'il ne supportait pas le fait de la voir aussi proche de lui sans jamais pouvoir la toucher, ni même lui parler en toute liberté. Elle lui repprocha d'être son frère et d'avoir une petite amie, lui cria au visage que ce n'était pas ce genre d'amour qui devait unir des frères et soeurs... Et le lendemain, dans le silence de sa salle de classe, fut annoncé l'échange d'étudiants avec l'Australie. Comprenez bien la situation : Elle ne parlait à personne, hormis parfois à Carrie Wootbridge, ne voulait absolument pas partir avec eux. Elle aurait put refuser. Mais c'était une opportunité, celle de s'éloigner de son frère pour oublier cette dispute, ces mots qui la blessaient. Elle accepta donc ce départ, evitant son frère jusqu'au décollage de l'avion. Au moment d'embarquer, parmis toutes les familles conduisant leurs enfants, Roman l'enlaça devant sa soeur et ses parents, lui chuchotant cinq petits mots à l'oreille auxquels elle repense sans cesse depuis le crash.

Oh, ce crash... Au moins lui donnait-il l'opportunité de ne jamais revenir ! Ce fut sa première pensée lorsque l'avion commença à descendre, guidé par les cris de ses passagers. Ce fut sa première pensée, celle qu'elle chérissait presque sur le moment. Mais au final, non... Elle se réveilla dans les décombres, blessée, étourdie, se sentant oppressée de toute part. Elle porta même une main à plusieurs endroits de son corps en sentant la douleur l'envelopper mais... Rien. Rien que la tristesse, la peur, le tout à un tel point qu'elle s'évanouit une fois de plus sous cet afflux de sentiments. Elle avait survécut, vraiment... Mais à quel prix ? Elle qui s'était toujours montrée empathique, depuis la naissance... Semblait en être à présent atteinte, comme une malédiction plutôt qu'un don pour comprendre les sentiments des autres.


__°Drive Passport°__
Nationalité : C'est en France, dans la ville des Lumières, que Magalie a vu le jour; Fille d'une Française et d'un Américain, elle a reçut à sa naissance la double nationalité, soit Franco-Américain
Âge : 15 ans
Famille : Nom du père, Jay Malley House. Nom de la mère, Rose De Ponterac. Ces deux là se sont rencontrés lors d'un voyage d'affaire du père de Jay, Sean Roy House, alors que Jay n'avait encore qu'une dizaine d'année et Rose à peine cinq ans. Par la suite, et d'un nombre conséquent de voyages auxquels Jay voulait absolument participé, ils tombèrent amoureux et... Pouf ! Naissance d'Anne-Claire Mary House, grande soeur de Magalie. Suit de près le fils de la famille, d'un an de différence, nommé Roman Roy House en hommage à son grand père et à ses voyages 'passionnants'. Cinq ans plus tard, Magalie Océane House, du second prénom de sa grand mère inconnue. Aujourd'hui donc existe la famille House, vivante et en parfaite santée, donnant quelque chose comme : Sean R. House (75 ans), Jay M. House (54 ans), Rose De Ponterac (49 ans), Anne-Claire M. House (21 ans), Roman R. House (20 ans) et Magalie O. House (15 ans).


Dernière édition par le Mar 18 Sep - 19:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley Parker
__Who Am I now?
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 25
Pouvoir : Vol de pouvoir à faible dose
Date d'inscription : 08/09/2007

.:: Save the Life ::.
Votre niveau de peur:
70/100  (70/100)
___Life:

MessageSujet: Re: Magalie O. House   Lun 17 Sep - 17:48

Wow ! Que dire ! Superbe fiche ! Vivement la suit e^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://island-crash.forumsactifs.net
Magalie House
ѕωєєту, α∂у
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 28
Pouvoir : Empathie
Date d'inscription : 17/09/2007

.:: Save the Life ::.
Votre niveau de peur:
94/100  (94/100)
___Life:

MessageSujet: Re: Magalie O. House   Mar 18 Sep - 19:03

Merci beaucoup, contente que ça te plaise ^-^
E
n tout cas, voilà : L'histoire est terminée, concluant donc ma fiche ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley Parker
__Who Am I now?
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 25
Pouvoir : Vol de pouvoir à faible dose
Date d'inscription : 08/09/2007

.:: Save the Life ::.
Votre niveau de peur:
70/100  (70/100)
___Life:

MessageSujet: Re: Magalie O. House   Mar 18 Sep - 20:05

Merci beaucoup de ton inscription ^^ Tu peux dorénavant joué ^^ Valider.

_________________
Shirley Parker

Pouvoir Absorbée :
Regénérésence, Combustion Sspontané, Contrôle Temporel Hyper Vitesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://island-crash.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Magalie O. House   

Revenir en haut Aller en bas
 
Magalie O. House
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» Young Haitian MD named White House fellow
» [UPTOBOX] House of Fury [DVDRiP]
» Little House on the Prairie [FB 1623]
» Inscription à la partie 83 Express - Dr House

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'île Perdue :: .:: Hors RP ::. :: ___Les Cartes d'Identification :: ___Les Cartes Acceptées-
Sauter vers: